mardi 11 décembre 2012

El colorado

Nous nous laissons glisser depuis les hauts plateaux boliviens jusque dans les plaines basses et verdoyantes. Rose, jaune, rouge, vert, bleu : quelle palette de couleur extraordinaire sur le trajet ! Mère nature, vous êtes une artiste! Sans parler des formes alambiquées de la roche...C´est dans ce paysage haut en couleurs que nous entrons en Argentine, pays du cheval, du tango et...du barbecue ! Il flotte constamment dans l´air une odeur alléchante de viande grillée au feu de bois ! 



Nous partons de Tupiza, avec un petit pincement de coeur : nous y avions trouvé un petit coin de paradis à l´hostal Tupiza. Un patio ombragé, un bon groupe de voyageurs et une cuisine équipée pour s´organiser des repas orgiesques. Les alentours sont magiques et nous y avons exploré les coins et recoins

A l´entrée du canyon del Duende (lutin), la puerta del diablo ...
...ne provoque pas les foudres du diable Max !
Les canyons sont des aires de jeu idéales pour de grands enfants!


Sur le chemin de l´Argentine, Max se débat avec une bactérie corriace qui lui enfle le ventre et lui tord les intestins, la vilaine!

Coctail molotov contre la bactérie : coca, coca-cola, paracétamol, le mélange explosif!

Et très vite, on arrive à la frontière argentine : plus que 5121 km jusqu´à Ushuïa !!  On a déjà pédalé 8600 km, il nous reste les  2/3 : on revient bientôt !

Qu´est-ce-qu´il est grand ce pays  ! La terre de feu, c´est pas tout de suite!

Et en Argentine, le spectacle continue dans la superbe vallée d´Humahuaca aux milles couleurs.

Des plis, des aiguilles, des grottes, la terre a décidé de nous montrer de quoi elle est capable.


Alors là, j´aurais pas aimé être là lors de la formation de cet alien géologique!  

Et voilà, que au fur et à mesure de notre progression, on commence à retrouver une végétation famillière et des airs de pays natal.

On pourrait presque se croire en Drôme sur la minuscule route  qui mène à Salta.

A Salta, nous entrons à peine dans la ville qu´un motard type little kevin, barbe drue et tatouages abondants nous interpelle à un feu rouge : vous venez d´oû comme ça ? On lui résume le voyage et il enchainne : et vous avez un endroit où dormir ce soir? Venez à la maison ! Nous saisissons l´occasion et suivons notre motard dans les rues de Salta. Et nous attérissons chez les motards, les vrais, avec 5 motos parquées dans le garage, une pour chaque membre de la famille. Même Hector qui a tout juste 7 ans a déjà son quad en attendant. Il n´y a que sa petite fille (à 35 ans, Alejandro est déjà grand père!) qui n´a pas encore de bécane !

Alejandro et sa petite famille, tous mordus de moto!
Je ne connais plus personne en Harley Davidson ... Je crois qu´il y  en a un qui va échanger son vélo!




Après un apéro un tantinet prolongé, nous finissons la soirée sur les hauteurs de Salta
Et devinez ce qu´on leur cuisine pour les remercier?...Ben oui, un aligot-saucisse qui file cette fois!

Merci à la famille Cabeza pour leur accueil chaleureux!
Et on repart en direction de Cachi où nous attend la longue côte del Obispo. Ce soir, nous dormons chez Bruno, rencontré à Salta, qui rénove une maison avec des potes pour en faire un gîte touristique. Tous les argentins peuvent, s´ils en font la demande, équiper gratuitement leur maison de panneaux photovoltaïques pour fournir l´électricité et eux ne s´en sont pas privés. Il sont donc en indépendance énergétique totale avec un chauffe-eau extérieur peint en noir qui marche au feu de bois!

C´est fou ce qu´on peut faire d´une ruine !
Le gîte est presque terminé et les premiers clients sont attendus fin décembre. Ils ne seront pas déçus et devraient se régaler : nous en avons fait l´expérience!

Bruno nous prépare une cuisse de chèvre aux petits oignons digne d´un grand cuisinier
La côte de l´Obispo est rude mais magnifique et nous emmène vers la vallée de las flechas aux formes géologiques fabuleuses.

La cuesta del Obispo direction Cachi et la Valle de las flechas
On n´est jamais blasés par ces paysages extraordinaires!
Qui a fabriqué cette montagne de papier mâché ?

On ne s´habitue pas non plus à la tôle ondulée et au sable qu´on retrouve avec "joie" sur le chemin de terre qui conduit à Cafayate. Et comme si ça ne suffisait pas, la pluie nous tend des pièges en formant, au détour d´un virage, des énormes flaques à traverser.



Mais qu´est-ce-que c´est que cette odeur dans l´air qui nous chatouille les narines, en plus de l´odeur de barbecue ?? Du vin !! On voit bientôt de grands champs de vignes qui viennent ajouter au paysage une teinte vert pâle. Et les bodegas se succèdent les unes après les autres proposant leur meilleurs vins en dégustation. 
  
 Et doucement sur la dégustation, il manque encore quelques kms avant Cafayate!!
Et avec le bon vin, les grillades! La culture de la viande grillée est profondément ancrée dans chaque argentin. Et les morceaux énormes de barbac grillés réveillent en nous notre instinct carnivore depuis longtemps endormi.

Quand tout est fermé, les boucheries sont ouvertes et on y fait la queue  : de la viande pour tous!
Quelle délice cette viande qui fond dans la bouche : et un quart de vache pour moi!
La culture argentine, c´est aussi le cheval qu´on utilise ici comme moyen de transport au même titre que la voiture. D´ailleurs, certains confondent un peu les 2 !

Ben non, les chevaux ça ne marchent pas avec du combustible...
Cafayate, c´est l´été français : pelouse verte ombragée pour prendre l´apéro avec du vin blanc doux frais à l´abri de la chaleur, barbecues et baignades.

On va se rafraichir dans les gorges avec Sonia et Marie
Un peu d´escalade pour trouver le meilleur spot, comme  d´habitude
Ici, on n´était pas mal mais derrière la falaise....
...On est encore mieux !!!
Et, les filles, on a passé un super moment avec vous : merci !!!
Ben, oui, c´est le paradis : un beau cadre et une bonne compagnie!
Nous quittons la région des vins en s'arrêtant dans les caves qui sont sur notre chemin. Les verres de dégustation sont bien remplis et la chaleur tape : la route droite devient courbe et nous chantons en reprenant la route!

En plus, nous avons droit à une bouteille de dégustation quasi pleine en cadeau...ça ne va pas nous aider à repartir tout ça!

La route 40 en Argentine, c'est comme la Road 66 aux States : elle traverse tout le pays en traçant d'interminables lignes droites dans le désert.  
 
Nous pédalons comme des zombis, à fond et sous la chaleur dans ce paysage monotone
Pendant que certains s'emmitouflent dans leur doudoune et dégagent les allées enneigées, ici, on lutte contre la chaleur étouffante...par tous les moyens.
 
L'heure magique, c'est 6h00 du mat' : fraicheur et magnifique lever de soleil!
Entre 12h00 et 16h00, c'est la sieste : rouler en plein cagnard serait suicidaire!
Et puis, il faut récupérer des courtes nuits... Avis aux touristes baroudeurs : ne pas établir de campement dans les endroits idylliques équipés de barbecues, on en aura fait l'expérience ! Des hordes d'argentins débarquent à 22h00 avec musique à fond, grillades et bières. Et nous qui, en d'autres occasions auraient volontiers participé aux festivités, enfonçons nos boules quiès jusqu'aux tympans en espérant ne pas devenir fous au son des basses qui martèlent le cerveau!
 
Et le matin, nous nous levons à 5h00, toujours au son de la musique, les yeux bouffis et la tête engourdie, quasiment dans le même état que les fêtards qui se décident enfin à aller se coucher à 6h00...
 
Sur le chemin, nous rencontrons la famille de 3 S, Stéphane, Sandrine et Simon, qui voyage en camping-car depuis le Canada. Ils nous dépassent, nous les rattrapons, ils nous offrent le café et même un thermos, cadeau fantastique qui nous permet d'avoir de l'eau fraiche quand il fait 40°C.
 
C'est la course avec la famille des 3S : quand est-ce-qu'on vous rattrape la prochaine fois?
 
Au jour d'aujourd'hui, nous sommes à la veille de Noël et, en 3 semaines, nous avons déjà parcouru 2000 km sur les 5121 qu'indiquait la frontière. Va t-on pouvoir arriver à Ushuïa avant le grand froid ? les paris sont ouverts ! 
 
On vous souhaite à tous de joyeuses fêtes !

24 commentaires:

  1. super votre blog, je viens de jeter un oeil! bonne route a vous moi je suis a mendoza jusqu a mardi ensuite el Chile!
    besos les cocos

    RépondreSupprimer
  2. salut a vous 2 vos photos sont superbes profitez en bien bisous des alpes ou le temps est pas genial bonnes fetes de fin d annee

    RépondreSupprimer
  3. Bravo pour le blog . On vous suit régulièrement, bon courage pour la suite de votre voyage.
    Les collègues de travail.

    RépondreSupprimer
  4. Superbes paysages qui interpellent +++ (les canyons, roches et leurs couleurs... Bien aussi les commentaires avec parfois de l'amour, je veux dire de l'humour, bon les 2 !! Bons chemins et bon Noêl. Bises à vous 2. Line

    RépondreSupprimer
  5. Bon, eh, vous arrêtez d'aller aux mêmes endroits que nous à la fin! Cette cascade, elle est à nous! Vous avez pas le droit!
    Merci de nous faire revivre ces bons moments... Cafayate, ses bons vins et ses bonnes viandes ; Salta, ses peñas et sa bière artisanale (avez-vous goûté à "Me echó la burra"?!) ; etc.
    Allez pas trop vite, sinon dans une semaine vous êtes à Ushuaïa... Continuez à nous faire rêver!
    besos
    Nico

    RépondreSupprimer
  6. Merci à tous pour vos magnifiques commentaires!! On vous souhaite de passer de merveilleuses fêtes! Profitez bien de la neige pour nous!

    RépondreSupprimer
  7. oui toujours de beaux paysages
    et vous 1 grand courage
    joyeuses fêtes de fin d'année
    pour vous en été dans cette partie du monde
    bzzzzzzzzzz
    fred

    RépondreSupprimer
  8. Un joyeux Noel les coupains! Ici en savoie c'est si blanc et féerique que cette journée est assez magique! Je suppose que vous aussi, un Noel en short c'est nice!!! profitez encore et toujours... c'est génial de vs voir si heureux.... A très vite et plein de gros bisousss. Elo

    RépondreSupprimer
  9. un petit coucou a tous les deux et un grand merci pour nos cadeaux de noel ca nous a fait tres plaisir :-) cat t'enverra la photo ou on porte chacun nos kdo ;-) jespere que tout va bien pour vous!! a bientot bisous
    élo (ta cous)+greg+ vivie

    RépondreSupprimer
  10. Toujours extra votre voyage, photos et commentaires.
    Plein de bises et de pensées pour cette fin d'année,
    la vivie du dessus !...(5 ans j'avais quand on m'appelait comme ça !)

    RépondreSupprimer
  11. Après ces magnifiques paysages, nous aimerions avoir Mendoza à Noël, et surtout savoir comment vous avez géré le volcan COPAHUE sur votre route pour le nouvel an !

    RépondreSupprimer
  12. Les Picards du Forest31 décembre 2012 à 13:02

    Bonne Année 2013 à tous les 2 ! Et surtout la santé pour continuer ce magnifique voyage...
    On vous envoie plein de courage...
    Bisous de nous tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne année 2013 à la famille Picard du Forest qu'on adore et qu'on remercie d'être aussi fan.
      Gros bisous et bonheur et santé pour toutte la famille!!!!

      Supprimer
  13. Nous venons vous souhaiter tous nos meilleurs voeux de bonheur, santé et prospérité et, que cette nouvelle année 2013 soit aussi remplie de bonnes aventures, de belles rencontres que celle écoulée, mais pas plus quand même!!!!
    (Une énorme pensée pour vous deux en cette soirée de réveillon)

    Ta soeur Delphine, Pierre, Léna et ta petite Noémie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne année soeurette adorée, Noémie, Pierre et Lena.
      Que tout aille bien pour vous, santé et bonheur avant tout. On se verra en 2013!!
      Gros bisous et merci encore de nous suivre!!!

      Supprimer
  14. Les Gelys de l'Ortholès (c'est pas du copié collé)31 décembre 2012 à 18:31

    Une bonne année 2013 à vous deux, et surtout à nos retrouvailles 2013! Bonne santé surtout et encore beaucoup de rencontres enrichissantes pour vous.
    On vous embrasse chaleureusement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne année 2013 mamounette et papounet.
      Merci de faire parti de nos plus gros fan, continuer comme ça en 2013 l'année du retour!!!
      Santé et bonheur à vous 2.
      Gros bisous.

      Supprimer
  15. coucou c pascale je vous souhaite une excellente annee 2013 plein de bonheur d amour de belles rencontres bonne route a vous 2

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne année 2013 Pascale!!
      Santé et bonheur!

      Supprimer
  16. Une très bonne année les copains ! que votre route soit toujours aussi limpide, les aventures toujours aussi extras, et les rencontres toujours aussi riches. Besos
    Marine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne année 2013 Marine. On s'est eclaté à Valparaiso qui est une ville merveilleuse.
      Merci encore de nous suivre ça nous fait chaud au coeur. Continue comme ça en 2013.
      Ciao bisous

      Supprimer
  17. bien reçu la jolie carte ( elle nage lentement à traversés
    l'océan pour arrivé à issé)
    très bonne année 2013 pour vos projets
    cette aventure est vraiment bien et difficile
    pour rentrer plus vite courre au cap Horn et sauté dans 1
    voilier de course ,je serai au sable vous attendre
    gros bisous de 2013 au 2
    fred

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne année 2013 à toi Fred, bonheur et santé avant tout!!!
      On va essayer de se jeter à la mer pour accrocher un voilier. Pour le moment on est encore à Valparaiso où d'ailleurs on va aller voir à la marina pour se renseigner s'il y des voiliers qui partent sur le Panama.
      Ciao

      Supprimer
  18. Une très bonne année à nos amis voyageurs! Nous poursuivons la route aussi mais en Afrique. Nous avons savouré vos dernières aventures depuis le Sénégal, quel plaisir!
    Bisous et vive l'école du voyage!
    Laurent et Solveig
    http://voyageetpartage.blogspot.fr

    RépondreSupprimer